mercredi 3 juillet 2013

François Hollande en bon ami des patrons, licencie lui aussi !

C'était assez prévisible , mais c'est surtout incompréhensible , le gouvernement a donc licencié la ministre de l'écologie Delphine Batho .
Mais avant de m'attarder sur ce sujet , je voudrais revenir sur l'attribution du budget 2014 . Encore une fois , l'austérité a été de rigueur , et ce qu'il faut surtout remarquer c'est que les ministères encrés à gauche , comme celui de Duflot ou de Batho ont ceux qui ont été le plus touché par les restrictions budgétaire . Pour revenir à Batho , cela correspondait à 522 suppressions de postes et plusieurs millions en moins .
Après cette attribution , Delphine Batho a jugé son budget "mauvais" , pour ma part c'est un euphémisme car l'écologie devrait être au coeur des préoccupations du gouvernement  . Donc elle a jugé , sur les antennes de RTL , son budget mauvais , après cela elle été convoqué ( on se croirait au collège ) et elle a apprit la bonne nouvelle à savoir qu'elle ne ferait plus parti du gouvernement .
A travers ce "licenciement" , on peut remarquer que Hollande envoie un signal à ceux qui se plaignent de son orientation ( et ils sont nombreux ) .
On voit surtout un manque de démocratie , car viré une ministre parce que elle se plaint de son budget c'est tout sauf démocratique , et encore une fois la Vème République monarchique favorise cela .
Avec ce renvoi , le gouvernement nous montre clairement qu'il va continuer son orientation politique à droite, qui elle ne favorise pas l'écologie alors que le réchauffement climatique est d'actualité et la nécessité d'une transition écologique est plus que nécessaire . Pourtant Hollande avait quand même mit un point d'honneur  sur l'écologie , avec notamment l'arrêt d'une grande partie du parc nucléaire français , de la centrale de Fessenheim : la plus ancienne de France qu'il faut absolument fermer , et il faut le faire immédiatement .
Mais clairement le gouvernement a prit une tournure anti-écologique , avec le refus de fermer Fessenheim , le maintien du projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes ( je salue d'ailleurs tous les camarades qui se battent dans la ZAD ) .
D'où la nécessité de se poser la question suivant : mais que font encore Cécile Duflot et Pascal Canfin ( ministres d'EELV ) au gouvernement ?
Quoiqu'il en soit j'affirme mon soutient à Delphine Batho et j'appelle le gouvernement à engager non seulement une vraie politique en matière d'écologie ( donc en revoyant à la hausse son budget et non pas à la baisse  comme c'était déjà le cas l'année dernière ) et surtout une vraie politique à Gauche !
Delphine Batho qui va maintenant se concentrer sur son mandat de députée , pourrait bien faire partie d'une majorité alternative que nous , Front de Gauche ,  souhaitons !